La mine d'or du Streetwear Japonais

TEMPS DE LECTURE : 5 MINUTES
 
Streetwear Japonais
Il y a quelques années seulement, la mode du streetwear japonais était l'un des secrets les mieux gardés. Il est clair que ce n'est plus le cas.
 
Des marques comme COMME des GARÇONS, A Bathing Ape et UNDERCOVER sont des poids lourds de la mode depuis longtemps, mais ce n'est que depuis quelques années que le public mondial de la mode a commencé à connaître la richesse des marques de vêtements japonaises qui repoussent les limites du style et créent des produits étonnants et de haute qualité juste à l'abri des regards des masses.
 
Dans cette optique, voici un guide de quelques-unes des meilleures marques de vêtements japonaises que tous nos lecteurs devraient connaître. Pour ceux qui connaissent déjà ces marques, c'est l'occasion de réfléchir à ce qu'il y a de mieux. Pour ceux qui sont moins informés, la porte est sur le point de s'ouvrir à un tout autre niveau de style.
 

NEIGHBORHOOD

Neighborhood streetwear japonais

Créé en 1994 par Shinsuke Takizawa, NEIGHBORHOOD ou NBHD est l'un des réprésentant du streetwear japonais. NEIGHBORHOOD faisait partie de la scène streetwear originale Harajuku du début des années 90, un mouvement d'amis et de pairs basé à Tokyo qui a effectivement fondé la scène streetwear japonaise, donnant naissance à des labels tels que BAPE, UNDERCOVER, WTAPS, Hysteric Glamour et GOODENOUGH.

NEIGHBORHOOD s'inspire de la passion de Takizawa pour la sous-culture motocycliste historique, en créant des vêtements américains classiques tels que des chemises, des sweats, des flanelles, le tout avec une touche particulière de motards.

Acheter sur MR PORTER

Acheter sur Caliroots

Acheter sur END.

 

 

UNDERCOVER
 

Undercover streetwear japonais

La marque UNDERCOVER de Jun Takahashi est probablement l'incarnation du streetwear japonais. Depuis près de 30 ans, la perspective visuelle distincte du créateur a influencé le design jusqu'à l'état actuel de la mode contemporaine, les premières créations de UNDERCOVER sont aujourd'hui parmi les pièces les plus convoitées et les plus recherchées par les collectionneurs.

L'esthétique de cette marque de vêtements japonaise s'explique mieux par sa propre devise : "Nous faisons du bruit, pas des vêtements". UNDERCOVER est un projet de perturbation, de subversion et de rébellion, mêlant l'iconographie de la culture pop avec le punk, le bondage, le gothique et l'esthétique post-moderne pour créer la quintessence de la marque de streetwear "punk". 

Acheter sur MR PORTER

Acheter sur Caliroots

Acheter sur END.

 

 

Needles 

Needles streetwear japonais

Née d'une véritable passion, comme tant de marques japonaises parmi les plus vénérées, Needles a été fondé par des amis, Daiki Suzuki et Keizo Shimizu, en commençant par un magasin de vêtements pour hommes qui importait des marques américaines classiques.

Le remaniement audacieux des vêtements militaires et décontractés classiques américains par Needles a permis de cimenter la marque en tant que garde-robe essentielle parmi les détaillants avertis comme Haven, Goodhood et END.

Acheter sur Farfetch

Acheter sur END.

 

A Bathing Ape 

Bape streetwear japonais

S'il y avait une marque japonaise qui n'a pas besoin d'être introduite, ce serait sûrement A Bathing Ape. Fondé en 1993 par NIGO®, A Bathing Ape - ou BAPE - a commencé comme beaucoup de ses contemporains de Harajuku, en produisant des T-shirts et des sweats graphiques, pour devenir rapidement une marque de style de vie dont la production couvrait tout, des jeans et des vestes aux jouets jusqu'au papier toilette..

Le nom de la marque vient du dicton japonais "Un singe qui se baigne dans de l'eau tiède", une expression qui décrit quelqu'un qui est trop indulgent - se moquant de certains des clients hyperconsommateurs de la marque. Au début des années 2000, un certain nombre de rappeurs, dont Pharrell Williams, Clipse et Soulja Boy, ont fait connaître BAPE au grand public occidental et les baskets Bapesta. Les sweats à capuche en forme de requin et les vêtements d'extérieur camouflage, emblématiques de la marque, sont devenus des incontournables de la garde-robe de tout fan de streetwear japonais.

Bien que NIGO® ait vendu la marque au distributeur IT de Hong Kong il y a plusieurs années, la popularité de la marque n'a cessé de croître, et grâce à des marques telles que OFF-WHITE, HBA et YEEZY qui comblent le fossé entre le haut de gamme et la mode de rue, la réputation de BAPE en tant que marque streetwear japonaise originale à prix élevé et à forte personnalité en a fait un achat convoité par tous les clients, des adolescents aux autorités de la mode qui mélangent les styles.

Acheter sur BAPE

 

 

COMME des GARÇONS

Comme des garçons streetwear japonais

En vérité, aucun guide sur la mode japonaise ne serait complète sans une mention spéciale à COMME des GARÇONS. Fondée en 1969 par Rei Kawakubo, COMME des GARÇONS a connu une popularité croissante au Japon tout au long des années 70 avant de faire ses débuts à Paris en 1981. Au début, les collections de Rei Kawakubo ont été rejetées par la critique comme étant "chic et dépouillées", et son approche avant-gardiste de la création de mode continue d'attirer les éloges et le mépris, à parts égales, de tout l'éventail de la mode.

Et il devrait en être ainsi, car COMME des GARÇONS est incontestablement l'avant-garde de la mode. Le mode opératoire de la marque japonaise a toujours été de renverser les normes.

Des designs qui gonflent et transforment la forme humaine naturelle, aux parfums que certains ont décrits comme sentant le caoutchouc brûlé, l'essence de COMME des GARÇONS est la perturbation de la norme.

Acheter sur SSENSE

Acheter sur Farfetch

Acheter sur END.

 

Yohji Yamamoto

Y3 Streetwear japonais

Outre Rei Kawakubo, Yohji Yamamoto est sans doute le créateur de mode japonais le plus célèbre du XXe siècle. À sa fondation, les créations de Yohji Yamamoto sont une pollinisation croisée du design japonais traditionnel avec des perspectives contemporaines, et la marque japonaise a produit des pièces toujours étonnantes tout au long de ses 35 ans d'histoire.

Ce qui rend la marque plus intéressante, cependant, c'est l'impact que le travail de Yamamoto a eu sur la mode au sens large, si l'on considère combien de ses éléments caractéristiques sont devenus courants, des silhouettes allongées et du style "drop-crotch" au design asymétrique et au style drapé et superposé. Et pourtant, si l'on considère tout cela, la seule constante du travail de Yamamoto est la couleur noire, une couleur que le créateur lui-même a décrite en disant : "Je ne vous dérange pas - ne me dérangez pas".

Au-delà de sa propre marque, Yamamoto a travaillé avec adidas Originals sur la ligne Y-3, qui a connu un énorme succès et qui est à l'origine de la Qasa, l'un des modèles de baskets les plus convoités de la mode. Ce n'est pas une mince affaire quand on sait que des marques aussi réputées que Chanel, Louboutin et Balenciaga ont encore du mal à fabriquer une chaussure ayant la moitié de l'attrait d'une simple Air Jordan. Telle est la magie de Yohji Yamamoto : des décennies d'artisanat et un attrait intemporel sans pareil.

Acheter sur SSENSE

Acheter sur Farfetch

 

KENZO

Kenzo streetwear japonais

Il est difficile de manquer KENZO ces jours-ci. Des couleurs vives et des graphiques éclatants de ses collections à sa récente collaboration avec l'enseigne H&M, KENZO est connu pour sa capacité à se faire remarquer.

La marque a été fondée à Paris en 1970 par Kenzo Takada, qui s'y était installé plusieurs années auparavant pour commencer sa carrière. Depuis sa création, la marque est connue pour ses collections lumineuses, audacieuses et sans fioritures, qui mêlent le style et l'iconographie culturelle japonais à une tradition de mode typiquement européenne.

Acheter sur SSENSE

Acheter sur Farfetch

Acheter sur END.

 

Uniqlo

Uniqlo streetwear japonais

Ces dernières années, Uniqlo s'est installé dans les rues et les centres commerciaux de nombreuses grandes villes américaines et européennes. Il est donc facile de prendre la marque de mode japonaise pour acquise, mais lorsqu'elle est apparue dans les pays occidentaux il y a quelques années, elle a vraiment bouleversé les choses.

Créée dans les années 1980 sous le nom de "Unique Clothing Warehouse", une erreur administrative a conduit à l'enregistrement de la marque sous le nom d'Uni-qlo. Ce qui distingue Uniqlo des autres marques de mode grand public est son approche des collections, un équilibre égal entre des classiques simples et sans compromis et des créations amusantes et originales.

D'une part, leurs vestes et pantalons ressemblent à l'archétype : pas de poches superflues, de fermetures éclair idiotes ou de décorations farfelues. Mais leur ligne de t-shirts UT (maintenant sous la direction de NIGO®) se distingue par des t-shirts de tous les jours aux graphismes amusants de Keith Haring, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Disney, KAWS et bien d'autres.

Enfin, même les grandes marques de mode japonaises doivent fabriquer des produits de meilleure qualité pour satisfaire leur clientèle nationale, vous avez une marque abordable, fabriquant des produits de qualité (remarque : on dit aussi que leurs chinos, chambrays et chemises oxford sont assez semblables à ceux de Supreme, alors si vous voulez économiser quelques euros... je dis juste ça comme ça).

Acheter sur Uniqlo

 

 

 

Au cas où vous l'auriez manqué, voici notre top 10 des marques streetwear à suivre en 2020.

 

 

 

 

 

Ecrire un commentaire